Présentation du CLYM

Introduction

Le Consortium LYon - St-Etienne de Microscopie (CLYM, ex-Centre LYonnais de Microscopie) est une Fédération de Recherches agréée sur la période 2007-2010 (FED 4092) et reconduite sur la période 2011 - 2015. Le CLYM s'intéresse essentiellement à la microscopie electronique, dans le but d'améliorer la connaissance de la structure de la matière condensée (i.e. des matréiaux) à l'échelle micrométrique, nanométrique jusqu'à l'échelle atomique.
 
Lymphocyte observé en mode STEM-HAADF (Microscopie Electronique en Transmission 2010F).
 
crédits : MATEIS, collaboration Equipe-TEM 2010F

Image ESEM haut vide, à 30 kV en mode transmission (détecteur BSE), d’une coupe ultramicrotomique de silice mésoporeuse SBA15, La présence de nano-particules d’or, de taille moyenne 1 nm (d’après des mesures MET préalables) est parfaitement détectée.

crédits : Equipe-ESEM

Microstructure d'un alliage à base de fer : Visualisation de l'arrangement des grains par la technique EBSD en MEB: Microscopie Electronique à Balayage (chaque couleur représente une orientation cristallographique différente).
 
crédits : Equipe-FIB

 

Le CLYM est né de l'évolution du Consortium Lyonnais de Microscopie Electronique (CLYME), créée en 1998 par l'INSA de Lyon, l'Ecole Centrale de Lyon et l'ex-laboratoire IRC du CNRS (aujourd'hui IRCELYON, UMR 5256 de l'Université Lyon I.

 

Rappels de l'ex-CLYME
Le but initial du CLYME était de permettre, grâce au regroupement de plusieurs laboratoires mus par un intérêt scientifique commun à développer des caractérisations fines et adaptées de leurs problématiques matériaux propres, de s'équiper d'unités de microscopie qualifiées de moyens mi-lourds, et d'en assurer une gestion technique, administrative et scientifique commune. Ainsi, de 1997 à 2002, le CLYME s'est successivement doté de 3 microscopes électroniques à performances complémentaires :
  • un microscope électronique en transmission à émission de champ à vocation Analytique (JEOL 2010F, équipé d'accessoires d'analyse EDX et EELS et d'un dispositif STEM-HAADF)
  • un microscope électronique en transmission filtré en énergie équipé d'un filtre "omega" dans la colonne(LEO 912, équipé d'un accessoire d'analyse EDX)
  • un microscope à balayge à émission de champ en pression contrôlée "environnemental" (FEI XL30, équipé d'un accessoire d'analyse EDX ert d'un système de nettoyage par plasma).

 

Mission

La fédération CLYM a pour but d'étendre les prérogatives du CLYME à la gestion de nouveaux microscopes mutualisés, en totalité ou en partie, afin de développer les activités de recherche de ses membres en matière de caractérisation micro- et nano-structurales fines des matériaux.
Ses instruments sont utilisables par les laboratoires-partenaires de la Fédération, soit de manière autonome après formation éventuelle, soit en collaboration et/ou sous assistance de microscopistes confirmés (à mettre en oeuvre notamment avec les membres de l'Equipe-Microscope).
 
Pour les utilisateurs non-autonomes, les Equipe-Microscopes peuvent prendre en charge des expériences ponctuelles : prendre contact avec l'un(e) de ses membres pour le microscope concerné.
 
La Fédération CLYM est par ailleurs membre du réseau national METSA : Microscopie Electronique en Transmission et Sonde Atomique créée fin 2008 par le CNRS et le CEA, en concertation avec le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.